Amore

Note: 2/5


L'histoire tourne autour de l'amour. L'amour de l'un, l'amour de la nourriture et des saveurs, l'amour de la famille, l'amour d'un jeune couple... Et l'amour de l'autre. Cette mère de famille toujours bien habillée et bien coiffée, toujours prête à recevoir et très bonne organisatrice, va créer un changement dans sa vie si parfaite et va réaliser que son bonheur n'était pas atteint. 


Quand le film a commencé, je me suis dit que les italiens n'avaient pas beaucoup d'imagination au cinéma (mais j'ai repensé aux débuts du cinéma italien et je me suis reprise). Cela dit, le début est le même que celui du film Le Premier qui l'a dit sorti dernièrement. Alors on va finir par croire qu'en Italie il n'y a que des vieux qui veulent refiler leur entreprise à leur fils ET à un autre membre de la famille, mais personne ne s'y attendait; qu'à ce même dîner si important, un des enfants doit avouer qu'il est homosexuel et voilà on en fait un synopsis. Sauf que là, finalement, l'histoire ne tourne pas autour des personnages mis en valeur dès le début, mais autour de la mère, qui a l'air hors cadre parce qu'elle n'est pas italienne d'origine, parce qu'elle est blonde et tous les autres bruns, parce qu'elle parle doucement et les autres crient. Le deuxième personnage est un cuisinier, et c'est tout ce que l'on sait de lui. Bon ma critique commence à être longue, je vais donc résumer mon avis: Ce film est beaucoup trop long. L'histoire n'est pas vraiment travaillée puisqu'il n'y en a pas vraiment. Très peu de rebondissements. La fin est inexplicable, je dirai un mot pour qualifier ce film: Plat.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site