Au delà

Note : 3/5 

Eastwood's back ! 

Cette fois, il prend une petite française, Cécile de France. Matt Damon, l'américain. Et un petit anglais tout mignon, inconnu et bien plus émouvant que les deux guests. 

On parcourt les trois territoires en découvrant les personnages au fil du temps ... Marie est une journaliste qui a survécu au Tsunami. Georges est un medium qui parle aux morts. Marcus est ... Marcus. On est situés dans un univers sombre, sûrement les périodes les plus tristes de leurs vies. Ce mini patchwork allenien tissé par Eastwood est soit mal joué, soit émouvant, soit perturbant. 

 

Malheureusement, la France fait des siennes. Cécile de. joue juste trop mal son rôle de femme dont le métier est piétiné, le couple est bancal, la vie est dévastée...

Matt Damon, fidèle à lui même : Monsieur-Je-Fais-La-Gueule 

Mais alors le petit anglais est bouleversant. 

Et Eastwood alors? Non, ce n'est pas un vieux pépé qui ne sait plus rien faire et qui ne voit plus très bien. Il reste un génie de la créativité.

Les défauts : Trop de pub ! Blackberry, Evian, Virgin ... ça tape à l'oeil et c'est désagréable ! Et puis, on reste un peu dans l'attente à partir d'une heure quinze de film ... Il manque un truc. 

Bon, âmes et coeurs sensibles : préparez vos mouchoirs ! 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site