Raiponce

3/5

Raiponce alias Rapunzel pour les anciens. La princesse à la chevelure interminable arrive enfin chez Disney ! Bloquée en haut de sa tour cachée dans la forêt, Raiponce n'a qu'un rêve, découvrir la ville, les gens, la rue en vrai et de près. Là, Disney nous la présente et nous la dessine : belle, blonde (évidemment), drôle, naïve et niaise, cela va de soi. Flynn, le voleur, l'Aladin de la nouvelle génération, décide de se cacher dans cette tour, et rencontre alors le specimen Raiponce. Elle lui propose alors un deal, qui ne l'enchante pas, mais qu'il acceptera. 

Bon, place à la critique. On n'ose pas trop être méchant avec les Disney. D'abord on se dit qu'on est trop âgé pour avoir un oeil objectif. Mais on ne peut pas vraiment demander à un enfant de faire la critique d'un dessin-animé, parce que quoi qu'il arrive, il trouverait ça bien. Je me mets alors à la place d'un enfant, très mature. Et puis, on est tellement dans l'univers féerique, dont on rêvait aussi quand on avait 5 ans, qu'on en devient gêné d'en dire du mal. On dirait que Disney nous a fait signer un pacte quand on était enfants "Regarde comme tu apprécies mes dessins-animés aujourd'hui, n'oublies pas qui tu es" (petite référence, celui qui trouve, c'est un bon) 

Les scenarii disneysiens connaissent un manichéisme parfait. D'un côté les gentils : Raiponce évidemment en fait partie. Et Flynn aussi parce qu'il la sort enfin et puis il est beau gosse et il est pauvre et orphelin alors on lui pardonne ses vols. De l'autre, les méchants: la "fausse" mère de Raiponce, elle c'est la VRAIE méchante, avec la voix grave, les cheveux bruns (caractéristique de la femme méchante ou fatale dans le cinéma, depuis toujours), elle cache un secret, elle porte une cape et du rouge à lèvres rouge vif, bref, elle fait peur aux enfants. Et la sécurité royale, et leur cheval Maximus, qui passent leurs journées à la recherche du brigand du royaume, vous l'aurez compris, nous parlons de Flynn. 

Le film est plutôt drôle, c'est la nouvelle technique de Disney. Alors je me remets à la place d'un enfant en me disant que les blagues sont parfois des références que je ne comprends pas, pour quelqu'un de mon âge...

La 3D est encore une fois, inutile. 

Mais le film reste sympa, très très très bien fait en ce qui concerne les dessins, les formes, les décors, la couleur etc. 

Bien sûr qu'on y va, mais juste une fois. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×