Cinq étranges albums...

Cinq étranges albums de Famille


Cinq étranges albums de Famille

Du 14 janvier au 17 avril 2011
Au Bal
Paris 18e

Photo, vidéo, cinq artistes présentent leur famille de manière étrange. 

ALESSANDRA SANGUINETTI
EMMET GOWIN
ERIK KESSELS
RALPH EUGENE MEATYARD
SADIE BENNING

Diane Dufour, commissaire d'exposition. Ça le fait. Tous les albums ne sont pas transcendants. Le plus poignant est celui d'Emmet Gowin, qui met le spectateur extrêmement mal à l'aise. On pourrait croire que les autres artistes ont tenté de faire quelque chose d'intéressant. C'est justement cette volonté qui fausse l'intérêt de leur travail pour en faire quelque chose de plat. Sens et esthétique sont absents. Ce n'est plus de l'art, alors ? Ralph Eugene Meatyard photographie des êtres humains portant des masques moches devant une barrière, assis par terre, sur un banc, debout. On ne comprend pas l'intérêt. Même le cartel ne réussit pas à éclaircir l'obscurité intellectuelle de son travail.

Ça vaut le coup pour le rez-de-chaussée.

Anaïs.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×