L.A Noire

la-noire-1-1.jpg

 

Dans l'Amérique d'après guerre, Los Angeles devient le fief du grand banditisme avec sa corruption et ses dérives causées par la drogue, l'alcool et la prostitution.
L'agent Cole Phelps, ancien soldat, va peu à peu grimper les échelons et se retrouver confronté aux plus grosses affaires criminelles qui règnent sur la ville. Il va découvrir que dans la cité des anges, rien n'arrive par hasard...
Le jeu est un polar bien ficelé, où se mêlent et se lient les crimes crapuleux, meurtres passionnels et traffics de drogue.
On apprécie la qualité du contexte historique, le graphisme (particulièrement les personnages, dont l'expression du visage est déterminante lors des interrogatoires)  et bien sûr le rebondissement des enquêtes.
Plus les missions avancent, plus les affaires deviennent délicates, mais on est vite décu par un point : le manque d'action. On passe beaucoup de temps à la recherche d'indices ou à faire des interrogatoires, mais bien moins à échanger des tirs ou à faire un carnage. D'ailleurs le choix des armes est limité : un revolver et les poings. On se console grâce aux courses poursuites et au grand choix de voitures qui se conduisent aisément.
On tire quand même de la satisfaction après avoir clos une affaire, mais l'intuition et la mémoire sont indispensables pour ne pas accuser quelqu'un à tort et risquer de se retrouver agent de circulation.

 

Sasha.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×