Paris est une fête

Ernest HEMINGWAY

Paris est une fête

 

Avis a tous les amateurs des années 20 communément appelé la Grande Epoque, ce livre est pour vous. Ecrit quelques années avant sa mort, Hemingway nous balade littéralement dans Paris et nous fait rêver du début à la fin.

Relativement pauvre, mais bien décidé a devenir un homme de lettres reconnu, il  a 20 ans, a vécu la guerre et ne rêve que d’une chose, s ‘échapper via l’écriture. Ces contemporains, Fitzgerald (auteur de L’étrange histoire de Benjamin Button mais aussi de Gatsby le magnifique), Picasso ou encore Gertrude Stein étaient alors tous à Paris et c’est dans cette ambiance magique de vin blanc, de cigares et de déjeuners au bord de la Seine à déguster des huîtres pour rien, qu’il réussit à complètement nous faire vivre sa période parisienne. Pour ceux qui l’ont vu, vous ferez automatiquement le lien avec le film de Woody Allen  Minuit à Paris  qui correspond à cette période.

 

Extrait : «  J’avais pris la douce habitude de faire halte au 27 rue de Fleurus vers la fin de l’après midi, attiré par la chaleur ambiante, les œuvres d’art et la conversation. Souvent, il n’y avait pas d’autre visiteur que moi et Miss Stein se montrait toujours très amicale et même, pendant longtemps, elle me témoigna une réelle affection. »

 

resize.jpeg

 

Myriam.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site