Au moins j'aurai laissé un beau cadavre

Au moins j'aurai laissé un beau cadavre
Mise en scène Vincent Macaigne
d'après Hamlet de William Shakespear.
Au Théâtre National de Chaillot
du 2 au 11 novembre 2011

"Beaucoup de bruit pour rien" ont dit certains, "Incroyable !" ont dit d'autres.
Ce spectacle mêle langage courant, familier et langue shakespearienne ou dostoïevskienne avec brio et use nos forces sensorielles de spectateur. Il est difficile de suivre le texte alors qu'on expérimente la torture durant la pièce : un bruit constant (même à l'entracte), du sang, des coups, du sexe, de la colère, du dégoût, et énormément de vulgarité gratuite épuisante (match d'insultes extrêmement longs et forts qui ne surprennent plus). Texte dur, travail dramaturgique particulier et réussi, performance des comédiens incroyable, tant d'un point de vue physique que vocal, et scénographie digne d'une production cinématographique.
Hyper-sollicitation.

Anaïs.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×