Le Cerceau à la Cartoucherie

 


Le Cerceau
Texte de Victor Slavkine
Mise en scène Laurent Gutman
Du 13 janvier au 13 février 2011
Théâtre de la Tempête - Cartoucherie de Vincennes

Nous sommes en URSS dans les années 1980. Un groupe d'adultes, rassemblés par un seul, pénètre dans une maison abandonnée de la campagne russe. Et il s'y passe beaucoup de choses pour finalement ne rien se passer.

Comme une suite de La Cerisaie de Tchékov, la mise en scène est longue et ennuyeuse. Le texte est très mal adapté, on ne suit pas l'histoire, on ne comprend pas ce dont les personnages parlent. Dès le début, on se sent perdus dans leurs histoires qui n'ont ni queue ni tête. Seule la scénographie, s'inspirant de la mise en scène de La Cerisaie de Julie Brochen (passée cette saison au Théâtre de l'Odéon) est intéressante.

Aucune mise en situation, les comédiens se donnent la parole de manière incohérente : l'un parle d'un souvenir, et l'autre enchaîne sur sa vision de la nourriture. C'est dans ces moments que les rires du public vous paraissent incompréhensibles et vous abattent.

Déception. Heureusement qu'il faisait beau ce jour là et que la Cartoucherie reste un lieu magnifique dédié au théâtre, ça m'a évité de pleurer.

Anaïs.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site