Plongée au Musée de la Mer


Le Musée de la Mer

Texte Marie Darrieussecq
Mise en scène Arthur Nauzyciel
Islandais sur-titré français
Du 3 au 8 février 2011
Au Théâtre de Gennevilliers

C'est la Guerre, Liz et Will se réfugient chez May et Man avec leurs enfants et leur poulpe. Il n'ont plus de quoi se nourrir. L'histoire se passe en huit clos, dans un espace temps indéfini qui ne fait que nous surprendre.

Le Musée de la Mer nous embarque dans les profondeurs d'un monde étrange, sombre et humide. C'est peu rassurant d'être spectateur de cette pièce. Les personnages parlent de la guerre, de la vie, de la mort et de ce poulpe étrange, Bella, qui chante et souffre de la mort de son enfant qui sert de nourriture aux humains. La scénographie d'Arthur Nauzyciel est prenante. Le lieu de l'action est aussi louche que l'expression des comédiens, que l'identité des personnages. Ils ne sont pas rassurés de leur situation, nous non plus. Ils évoluent sur des bâches transparentes où ruisselle de l'eau en continu, dans une bulle transparente qui devraient les protéger des bombes. La poésie se cache sous cet univers troublant.

Belle adaptation scénique du texte de Marie Darrieussecq, original, inquiétant. Une pièce qui fait incontestablement voyager.

Anaïs.


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site